Imprimer cet article

Communiqués de presse

Contact Media :  Marine Masson | Responsable Marketing & Communication  | Tél. : 07 62 48 83 89 | E-mail : mm@mobilitis.com


Splio signe un bail de 1 100 m² au 27 boulevard des Italiens.

Paris, le 19 avril 2017

Splio signe un bail de 1 100 m² au 27 boulevard des Italiens, dans le 2ème arrondissement de Paris.

La société Splio, spécialisée dans l’édition et la commercialisation de logiciels, prend à bail 1 100 m² de surface de bureaux entièrement rénovés dans l’immeuble 27 Italiens, propriété d’Allianz.

Dans le cadre de cette transaction, Splio était conseillé par Mobilitis et le cabinet Dentons. Allianz était assisté par Cushman & Wakefield. Mobilitis accompagne également Splio dans la conception et réalisation de ses aménagements, ainsi que dans la définition d’une charte décorative globale destinée à être déployée sur l’ensemble des antennes du groupe (Shanghai, Pékin, Sao Paulo, Barcelone, Milan, Varsovie).


Mobilitis crée Le Studio.

Paris, le 21 mars 2017

Sa vocation : donner une âme à chaque lieu.

Une équipe de designers, graphistes et coloristes utilise les outils de l’architecture pour traduire et exprimer une culture d’entreprise et rendre les valeurs d’une communauté immédiatement perceptibles par le visiteur.

« Nous croyons à l’architecture, au design et en sa capacité à changer les choses. Le design agile, inventif et créatif, celui qui s’appuie sur des expertises riches, mais qui ne se laisse pas enfermer dans un métier.

Le beau dépourvu de sens ne nous intéresse pas : nous sommes animés par la volonté de comprendre ce qui rend unique chacun de nos clients et de le rendre palpable, de mettre en harmonie des organisations et les lieux qu’elles occupent. »


LSA Courtage prend à bail 2 164 m² dans l’immeuble Atria, à Rueil-Malmaison.

Paris, le 23 février 2017

À l’approche d’une échéance de bail, la société LSA Courtage spécialisée dans le courtage d’assurance, a sollicité Mobilitis pour l’aider à définir ses besoins et mettre en œuvre sa stratégie immobilière.

Le groupe vient de preLSA Courtagendre à bail 2 164 m² de bureaux dans l’immeuble Atria (propriété de Catalyst Capital), récemment rénové, avenue Edouard Belin à Rueil-Malmaison.

Mobilitis accompagne également la société LSA Courtage dans la conception et réalisation de ses aménagements. Le transfert des équipes est prévu pour mai 2017.

Dans le cadre de cette transaction, LSA Courtage était conseillé par Mobilitis et Maître Maxime Simonnet du Cabinet Dentons. Catalyst Capital était assisté par Cushman & Wakefield et Maître Flavia Poujade du Cabinet Freshfields Bruckhaus Deringer.


Compass Group France, qui a pris à bail 7 000 m² dans l’immeuble Smart’Up, vient d’emménager dans ses nouveaux locaux.

Paris, le 13 janvier 2017

Immeuble Smart'UpCompass Group France, leader mondial de la restauration collective, a pris à bail 7 000 m² dans l’immeuble de bureaux Smart’Up à Châtillon, immeuble neuf de 23 000 m² de bureaux et services détenu par Tishman Speyer. Les collaborateurs ont emménagé dans leurs nouveaux bureaux le lundi 9 janvier 2017.

Dans cette transaction, Compass Group France était conseillé par Maîtres Antoine Chatain et Benjamin Major du Cabinet Chatain et Associés et accompagné par Mobilitis pour la recherche immobilière et négociation, ainsi que pour la conception et la réalisation de son projet. Tishman Speyer était assisté par Cushman & Wakefield et Maître François Thomé.

Quant au dispositif de restauration, il a été entièrement conçu par Compass Group France en intégrant les nouvelles tendances de la restauration afin de s’inscrire dans une démarche innovante et de bien-être au travail.


La montée du travail SBF (Sans Bureau Fixe). Un retour à Paris en perspective?

Paris, le 22 avril 2016.

L’environnement de travail dynamique, autrement baptisé « Flex-office » est un mode d’aménagement des espaces tertiaires où les postes de travail ne sont pas attribués, mais au contraire accessibles à tous.

Cet environnement de travail propose des espaces adaptés aux différentes tâches de la journée : salles silence, cabines téléphoniques, salles de réunion, espaces de convivialité, de collaboration, d’échange et de détente, etc. Le Flex-office implique également une diminution de la superficie nécessaire, induisant alors des économies de loyer non négligeables qui permettent d’envisager un retour en quartiers d’affaires centraux.

Sophie Pène, directrice du Pôle Conseil en organisation et changement chez Mobilitis « Nous avons constaté que le taux d’occupation moyen au poste de travail d’une entreprise est d’environ 50%, ce qui est très faible ! Nous répondons de plus en plus à des demandes d’entreprises qui souhaitent passer en environnement de travail dynamique. Pour les aider, nous avons créé un outil interactif sur notre site internet (cliquez ici), qui permet de pouvoir déterminer en quelques secondes la superficie réellement nécessaire ».


Mobilitis accompagne SAUR dans sa réflexion immobilière

Paris, le 8 janvier 2016. Le Groupe Saur, société d’ingénierie spécialisée dans le traitement de l’eau, a fait appel à Mobilitis pour l’accompagner dans une réflexion immobilière portant sur ses implantations tertiaires en Ile-de-France. Les recommandations formulées par Mobilitis ont donné lieu à une rationalisation du volume de m² occupé, à travers le regroupement de plusieurs entités sur deux sites principaux à Issy-les-Moulineaux et Maurepas.

Immeuble NodaAlexis Trochu, directeur du pôle Conseil et Stratégie : « La société Saur est installée depuis près de 20 ans dans les Yvelines autour de 2 sites principaux (env. 12 000 m²). Ils ont souhaité profiter de l’échéance du bail de leur siège social (8 000 m²) pour mener une réflexion immobilière, destinée à évaluer les conditions d’une rationalisation des surfaces occupées et d’une relocalisation en première couronne parisienne (boucle sud). Au terme d’un processus de mise en concurrence, Mobilitis a négocié pour le compte de Saur, un bail commercial portant sur une surface de l’ordre de 2 500 m², dans l’immeuble « Noda » récemment acquis par Primonial. Mobilitis accompagne également le groupe sur l’ensemble des aspects de son projet immobilier, notamment à travers la négociation des conditions de sortie de ses sites actuels et la réalisation des travaux d’aménagement et de rénovation des sites de Maurepas et d’Issy les Moulineaux. L’installation des équipes est prévue en juillet 2016 ».


3 nouvelles transactions menées par Mobilitis pour le compte d’utilisateurs

Paris, le 17 novembre 2015. Mobilitis, société indépendante de conseil et services en immobilier d’entreprise, a récemment accompagné 3 utilisateurs dans la prise à bail et renégociation de leurs baux.

Alexis Trochu, Manager du pôle Conseil et Transaction : « Après une année 2014 essentiellement marquée par de très grandes transactions (L’Oréal, Saint Gobain, Danone,..), ces opérations portant sur des surfaces moins conséquentes traduisent la volonté de Mobilitis de faire profiter de son expertise à des entreprises de tailles intermédiaires. Plusieurs autres projets sont actuellement en cours et devraient aboutir dans les prochaines semaines ».

KDSéditeur de solutions de gestion de notes de frais et de voyages d’affaires, a fait appel à Mobilitis pour l’assister dans sa réflexion immobilière et la recherche de nouveaux locaux. Une recherche qui s’est concrétisée par la signature d’un bail portant sur 2 000 m² dans l’immeuble Noda à Issy-les-Moulineaux.

immeuble noda

Installée depuis près de 20 ans au Plessis-Robinson, la société KDS souhaitait profiter de l’échéance de son bail pour mener une réflexion immobilière destinée à évaluer les conditions d’une relocalisation en première couronne parisienne (boucle sud) dans un immeuble moderne. Elle  cherchait à disposer d’une meilleure image et d’une plus forte attractivité. Au terme d’un processus de mis en concurrence structuré et cadencé, Mobilitis a négocié pour le compte de KDS un bail commercial portant sur une surface de près de 2 000 m² dans l’immeuble Noda récemment acquis par Primonial. Une négociation performante puisqu’elle permet à KDS de bénéficier de conditions économiques très avantageuses et cela, tout en conservant une option de sortie à 3 ans. Le bâtiment d’une superficie totale de 22 300 m², situé quai de Stalingrad à Issy les Moulineaux est un immeuble neuf, signé par Jean-Paul Viguier, doté des certifications HQE, BREEAM Excellence et BBC et offrant une palette de services et d’infrastructures dernière génération répondant parfaitement à la demande de KDS. Le groupe devrait y emménager début 2016.

immeuble actualis   Mobilitis a également conclu pour le compte de GS1 France, organisme mondial dans le domaine de la normalisation des méthodes de codage, une prise à bail au sein de l’immeuble Actualis, situé boulevard Haussmann à Paris. La société GS1 France actuellement localisée à Issy les Moulineaux désirait revenir dans Paris intra-muros à proximité immédiate de la gare Saint-Lazare afin de faciliter l’accessibilité de ses locaux à ses adhérents. Le groupe recherchait un plateau unique d‘une surface d’environ 2 500 m² lui permettant notamment d’améliorer le travail collaboratif avec ses adhérents très souvent réunis en groupes de travail par la société et de mettre à disposition de ces derniers un auditorium. C’est finalement dans l’immeuble Actualis, récemment acquis par Chelsfield et situé Boulevard Haussmann, que GS1 s’installera sur un plateau unique entièrement rénové offrant une accessibilité optimale.   58 avenue Kléber

Enfin, Mobilitis a finalisé la renégociation de bail du cabinet d’avocat Reinhart Marville Torre,  situé au 58 avenue Kléber sur 2 500 m². Le cabinet d’avocat Reinhart Marville Torre occupe depuis 2003 l’immeuble du 58 avenue Kléber. L’échéance de son bail étant proche, Reinhart Marville Torre a fait appel à Mobilitis afin de l’aider dans sa réflexion immobilière et l’analyse des scénarios possibles : rester ou partir. Au terme d’un processus de négociation de quelques semaines  avec son bailleur Gecina, le cabinet d’avocat a renouvelé une nouvelle fois son bail.

Les consultants Mobilitis missionnés pour ces opérations ont été : KDS : Côme de JULLIEN & Guillaume BERTHEMET ; Reinhart Marville Torre : Côme de JULLIEN ; GS1 France : Guillaume BERTHEMET.


Mobilitis accompagne L’Oréal dans la prise à bail du solde de l’immeuble So Ouest Plaza, portant son occupation des locaux à 35 700m²

Paris, le 30 juin 2015. Mobilitis, société indépendante de conseil et services en immobilier d’entreprise, a accompagné L’Oréal (SA) dans la négociation d’un avenant pour la prise à bail de près de 7.000 m² complémentaires au sein de l’immeuble So Ouest Plaza situé à Levallois-Perret. L’occupation des locaux par L’Oréal est portée à 100% des surfaces développées par l’opération propriété d’Unibail Rodamco.

Les négociations, aux côtés du cabinet d’avocats Gide Loyrette Nouel, faisaient suite à la signature d’un bail en l’état futur d’achèvement (BEFA) en décembre dernier, et ont été concrétisées par un avenant à ce premier contrat entre le leader mondial de la beauté et Unibail Rodamco.

Alexis Motte, Président de Mobilitis : « La prise à bail de ces surfaces complémentaires vient parachever le travail réalisé avec les équipes de L’Oréal depuis l’élaboration du schéma directeur immobilier en Ile-de-France en 2013. Après la prise à bail de près de 29 000 m² dans So Ouest Plaza en décembre 2014, nous avons continué à accompagner L’Oréal dans ses réflexions. Au regard de l’évolution des besoins du groupe, la décision a été prise de prendre à bail le solde des surfaces offertes par So Ouest Plaza : L’Oréal sera donc mono-locataire au sein de cette tour. Notre intervention auprès des équipes L’Oréal a vocation à se poursuivre tout au long du projet puisqu’elle doit aboutir à l’installation des équipes prévue mi-2016.»


Mobilitis certifié Prince2

Paris, le 23 juin 2015. Les chefs et directeurs de projets de Mobilitis, société de conseil et services en immobilier d’entreprise indépendante, ont tous été certifiés Prince2 Fondamental.

Une nouvelle étape dans la démarche qualité

Après avoir été le premier conseil immobilier et aménageur certifié ISO 9001 pour l’ensemble de ses activités il y a 3 ans, Mobilitis pousse plus loin son exigence de qualité. Tous les consultants susceptibles de diriger un projet, qu’il s’agisse de conseil immobilier ou d’aménagement, ont reçu une formation à Prince2, standard international de méthode en gestion de projet. A l’issue de cette formation, l’ensemble des participants a été certifié.

La méthode Prince2

PRINCE2 (PRojects IN Controlled Environments) est une méthode de gestion et de certification de projet structurée qui se focalise sur trois points : l’organisation, la gestion et le contrôle du projet. Il est décrit comme une méthode générique et structurée pour appréhender, gérer et mener jusqu’à accomplissement n’importe quel type de projet, quelle que soit sa taille. PRINCE2 identifie six variables typiques impliquées dans la gestion de projet : contraintes de temps, contraintes de coût, cible qualité, cadre, risques et enfin bénéfices. Lorsqu’un niveau sur chacune de ces variables est fixé pour un projet, elles deviennent ses contraintes ou cibles de performance. Ce niveau et la tolérance avec laquelle il doit être atteint sont fixés par le commanditaire du projet. Source: Wikipédia


LE DEPARTEMENT CONSEIL EN ORGANISATION DE MOBILITIS LA VOIE DU FLEX AUX ENTREPRISES

Paris, le 28 mai 2015. Le département Conseil en Organisation de Mobilitis, société de conseil et services en immobilier d’entreprise indépendante, lance son offre a3 visant à accompagner les entreprises dans l’instauration du flex-office* (ou autrement appelé desk-sharing).

* nouveau mode de travail où les collaborateurs n’ont plus de poste de travail attribué au sein de l’entreprise

Une réponse au besoin de flexibilité

Conseil en organisation et changementAvec l’essor des technologies mobiles, les modes de vies et de travail ont évolué et continuent d’évoluer vers toujours plus de flexibilité. On travaille désormais dans des espaces différents, selon les besoins et les rythmes de travail dans une même journée. Ainsi qu’au bureau partagé. Avec des taux d’occupation des postes de travail d’en moyenne 50% et la mise en place du télétravail, le recours au desk-sharing se généralise…  Toutefois les clients de Mobilitis ne cherchent pas seulement à résoudre une problématique immobilière ou financière mais bien à se confronter à une réflexion sur les modes de travail au sein de l’entreprise dans un souci d’efficacité accrue. Sophie Pène, Responsable du département Conseil en Organisation: « Nos clients se rendent compte que la nouvelle génération de salariés a des attentes différentes et que la vision du lieu de travail a évolué, poussée par des modèles de start-up tels que  Google, Apple, Facebook…  Mais ils ont également conscience qu’il  n’existe pas de solutions toutes faites. Il s’agit alors pour nous de trouver le bon équilibre entre standardisation et personnalisation, équité et dogmatisme, imposition ou négociation… Cette nouvelle offre vise ainsi à aider les entreprises à placer le curseur depuis la réflexion amont à sa mise en place opérationnelle en termes d’environnement de travail. Cette offre a3 se construit ainsi autour d’une méthodologie que nous avons déjà éprouvée auprès de nos clients. Et nous pouvons en plus parler en connaissance de cause puisque nous l’avons nous-même instauré dans nos espaces lors de notre réaménagement il y a de cela un an. »

a3 comme…

        • Activation dont l’objectif est de sensibiliser aux nouvelles tendances d’aménagement et aux nouveaux modes de travail afin d’aider les entreprises à se positionner, à travers notamment la visite de lieux de travail innovants.
        •  Accélération pour initier la conception du projet grâce à des mesures factuelles des taux d’occupation, le recensement des différentes typologies d’activités, de profils, de métiers mais aussi des ateliers autour de l’évolution des modes de travail, de l’identité de la société et du futur environnement de travail.
        • Appropriation dont le but est de concrétiser le projet organisationnel en formalisant et détaillant les aménagements.

Le pôle Conseil en Organisation et Changement de Mobilitis

En complément des deux grandes offres historiques de conseil immobilier aux utilisateurs et de l’aménagement de sièges sociaux, Mobilitis dispose depuis plus d’un an d’un troisième département de Conseil en Organisation. Cette création a été le fruit d’une longue réflexion et la réponse au changement d’approche des entreprises vis-à-vis de leurs implantations physiques: « Historiquement, les demandes de nos clients étaient principalement axées sur les aménagements: schématiquement, tant de salariés égale tant de postes égale tant de superficie, explique Pierre-André d’Ornano, Directeur général de Mobilitis. Cette approche a assez rapidement évolué, il y a environ 5 ans, d’une notion de quantité d’espace à une notion de qualité d’espace. Puis, face à l’accélération du nomadisme, de la puissance des moyens informatiques, et l’avènement du télétravail, les lieux du travail se sont totalement, ou presque, détachés de la notion même de poste, devenue obsolète, pour aller vers la notion d’usages. La véritable, et seule, question restant: Comment travaillerons-nous demain? Nous devons dès lors, pour continuer d’apporter à nos clients des solutions innovantes, pertinentes et à forte valeur ajoutée, nous intéresser à des approches organisationnelles issues du monde des Ressources Humaines. »

Ce département est actuellement dirigé par Sophie Pène, précédemment Directrice de Département Accompagnement RH des Transformations du Groupe BPI et propose aujourd’hui une approche pragmatique de conseil en organisation caractérisée par une forte approche terrain, la mise en application concrète des recommandations et la mesure des résultats réels. Cette équipe, aujourd’hui composée de cinq consultants, gère également les sujets de Management et Communication du Changement.

Télécharger le communiqué de presse


L'Oréal So West PlazaMOBILITIS ACCOMPAGNE L’OREAL DANS LA PRISE A BAIL DE PRES DE 30 000 M² DANS L’IMMEUBLE SO OUEST PLAZA

Paris, le 17 décembre 2014 Mobilitis, société indépendante de conseil et services en immobilier d’entreprise, a accompagné L’Oréal (SA) dans la négociation de sa prise à bail en l’état futur d’achèvement de près de 30 000 m² au sein de l’immeuble So Ouest Plaza situé à Levallois-Perret (80% de la surface des bureaux disponibles). Des négociations, aux côtés du cabinet d’avocats Gide Loyrette Nouel, concrétisées aujourd’hui par la signature d’un BEFA entre le leader mondial de la beauté et Unibail Rodamco. Alexis Motte, Président de Mobilitis : « Cette nouvelle prise à bail s’inscrit dans la continuité du travail réalisé avec les équipes de L’Oréal depuis l’élaboration de son schéma directeur immobilier en Ile-de-France en 2013. Après une première prise à bail dans l’immeuble EcoWest à Levallois-Perret (40 000 m²) au mois d’avril 2014 visant à accueillir à terme l’ensemble des divisions sélectives internationales, nous avons accompagné le groupe L’Oréal dans la négociation et la prise à bail de près de 30 000 m² dans l’ensemble immobilier So Ouest Plaza afin d’y regrouper cette fois les divisions intervenant sur l’Europe et la France. Et, nous aurons à nouveau le plaisir d’accompagner les équipes de L’Oréal tout au long du projet, jusqu’à l’installation des équipes prévue au cours du deuxième trimestre 2016. Cette transaction porte à près de 150 000 le nombre de m² négociés par Mobilitis au cours de l’année 2014 principalement pour le compte de L’Oréal (70 000 m²), Danone (11 000 m²), Saint Gobain (49 000 m²). Elle démontre non seulement le professionnalisme de notre équipe, mais aussi notre capacité à gérer des projets complexes dans des délais restreints à l’image de la prise à bail en l’état futur d’achèvement de 49 000 m² à La Défense pour le futur siège social de la Compagnie de Saint-Gobain actuellement en cours ou du travail mené pour l’élaboration de différents schémas directeurs immobiliers pour le compte de grands utilisateurs portant sur plus de 400 000 m² en Ile-de-France. »


Enquete-Nomadisme-bien-être-et-performance-quel-bilan-en-2014NOMADISME AU SEIN DE L’ENTREPRISE : PHOTOGRAPHIE DES PRATIQUES EN 2014

Paris, 11 décembre 2014 Mobilitis et Greenworking s’associent afin de réinvestiguer l’évolution des entreprises en matière de mobilité au travail. Une première collaboration qui permet d’enrichir leurs précédentes études respectives* en intégrant cette fois le point de vue des DRH pour compléter et nuancer celui des salariés. Si le nomadisme est une tendance pérenne, qui s’impose à tous, sa mise en œuvre dans la sphère de l’entreprise ne va pas encore de soi. L’enquête intitulée « Nomadisme, bien-être et performance: quel bilan en 2014? », éclaire ainsi sur les enjeux, les perceptions et les pratiques réelles de ces nouvelles formes d’organisation du travail.

        • 24 grandes entreprises et administrations françaises également interrogées

Une première étude quantitative, réalisée par OpinionWay et Mobilitis, sonde près de 900 salariés et plus de 300 DRH. A cette dernière s’ajoute un complément d’enquête qualitatif réalisé par Greenworking qui met en lumière les retours d’expérience de 24 grandes entreprises ou administrations françaises (représentant plus de 10 000 télétravailleurs) qui pratiquent le télétravail, à l’instar de Société Générale, Air Liquide, AXA, Groupama, le CNAV, le CNES ou encore Natixis et Siemens.

        • Un engouement massif mais un déploiement très progressif

Le phénomène n’a en effet rien d’anecdotique. « Le télétravail se développe fortement en France, 60% des entreprises du CAC40 l’expérimentent ou ont signé un accord. » souligne Cécilia Durieu, Directrice associée de Greenworking. « En revanche, les entreprises privilégient ensuite un déploiement progressif et maîtrisé du télétravail, avec des phases d’expérimentation pour un nombre limité d’entités ou de salariés durant 1 à 3 ans, voire plus. » ajoute l’experte.

        • Et un accompagnement trop souvent insuffisant, même s’il est jugé nécessaire par toutes les composantes de l’entreprise

Seuls 25% des managers ayant un membre de leur équipe travaillant à distance déclarent avoir reçu une formation. Et  côté salariés, même constat : ceux qui ont bénéficié de mesures d’accompagnement sont minoritaires. Et quand elles sont mises en place, ces mesures se limitent la plupart du temps simplement à une participation financière de l’entreprise, une adaptation des outils technologiques mis à sa disposition et, dans une moindre mesure, à une formation adéquate.

        • La maison, l’autre domiciliation du travail

C’est un enseignement majeur de la réalité du télétravail, également mis à jour par l’étude. « Le télétravail est aujourd’hui quasi exclusivement pratiqué à domicile. Les entreprises ne sont pas encore intéressées par les tiers-lieux de travail pour une raison de coût et de confidentialité. Elles pourraient l’être à horizon 2018, une fois que le flex office (postes de travail non attribués), qui commence juste à être mis en place, sera généralisé » estime Cécilia Durieu. Les salariés plébiscitent également leur chez-eux. Reste à savoir s’il s’agit d’un vrai choix ou si cela résulte d’une méconnaissance des lieux de travail alternatifs ou d’une insuffisance de l’offre actuelle…

        • Un environnement de travail qui s’adapte lentement au nomadisme intra-entreprise

Le flex office ou desk-sharing (postes de travail non attribués) reste une organisation encore très peu développée. Il concernerait à peine 4% des salariés français. Quant aux espaces de réunion, d’échange et de partage ou aux zones permettant de s’isoler, de se concentrer, de se détendre, ils sont, selon les salariés, très insuffisants ou parfois même inexistants dans l’enceinte des sociétés.

« ON NE DEVIENT PAS NOMADE DU JOUR AU LENDEMAIN »

C’est le constat réaliste que dresse le co-fondateur et président de Mobilitis. Heureux d’observer que l’envie et l’intérêt pour les nouvelles formes de mobilité au sein de l’entreprise sont bien là, Alexis Motte souhaite encourager les managers et directions des ressources humaines à franchir le pas. « Je suis surpris du décalage qui existe entre l’intérêt que ces derniers manifestent pour le télétravail, capable selon eux de moderniser véritablement l’organisation, et les mesures prises, encore très timides, pour le mettre en œuvre ces prochaines années ». Si cet expert reconnaît que cela suppose une nouvelle forme de management à distance, reposant sur la confiance, et qu’une vraie migration culturelle doit s’opérer, il livre quelques facteurs de succès. « Implanter le nomadisme à l’intérieur de l’entreprise et hors ses murs est un travail de longue haleine, qui doit se construire avec des expériences pilotes, le soutien absolu des managers et d’autres sponsors internes ».

TRAVAIL A DISTANCE : L’ADHESION CHIFFRES A L’APPUI

        • Le télétravail, plus qu’une économie ou une simple contrepartie du temps de transport

Salariés (85%) et DRH (66%) s’accordent à penser qu’il représente une opportunité pour faire évoluer l’organisation du travail.

        • Travailler à distance, un atout en termes de recrutement

66% des salariés reconnaissent que cette possibilité est un critère important lors de la recherche d’un nouvel emploi.

        • Des salariés prêts à réaménager leur temps et leur espace de travail.

84% d’entre eux veulent bien disposer d’un poste de travail d’une surface plus restreinte. Et 74% accepteraient de ne plus avoir de poste attribué au sein de leur entreprise en contrepartie d’une plus grande mobilité.

*Les précédentes enquêtes de Mobilitis et Greenworking:

        • Mobilitis : Les entreprises françaises et le coworking : perceptions, pratiques et attentes | Novembre 2011
        • Mobilitis : Observatoire de la mobilité au travail : Pourquoi allez-vous au bureau pour travailler ? | Novembre 2012
        • Mobilitis : Bien-être, performance et mobilité au travail : quelles relations ? | Novembre 2013
        • Greenworking : Le télétravail dans les grandes entreprises françaises – comment la distance transforme nos modes de travail ?, étude réalisée pour le Ministère de l’Industrie auprès de 20 grandes entreprises représentant plus de 6000 télétravailleurs |2011-2012

New Charras

Paris le 3 juillet 2014 Lorsque Mobilitis révolutionne ses locaux de la rue Charras pour offrir à son équipe grandissante un espace de travail agréable et fonctionnel au cœur de Paris, cet expert de l’immobilier d’entreprise fait mentir le vieil adage… Voici un cordonnier très bien chaussé.

Plus que de nouveaux bureaux, un Manifeste

Pour résoudre l’équation de sa croissance dans une surface toujours égale, Mobilitis a fait jouer la variable créativité et démontre que un peut-être égal à deux. Puisque le nomadisme fait partie intégrante de son quotidien avec un taux d’occupation des postes observé d’environ 50%, que tous les collaborateurs ont accès au télétravail et que même la Direction s’est mise au desk-sharing, alors 1 place suffit à accueillir 2 personnes, et les espaces collectifs peuvent fleurir. La nouvelle organisation est un concentré de solutions audacieuses, un manifeste de ce que pourrait être demain le travail en entreprise.

Terreau fertile pour cultiver un esprit libre

Le projet, pensé par Pierre-André d’Ornano, Directeur Général, Frédéric Stoppa, Directeur adjoint du pôle Conception et Réalisation, et Hélène Ouyang, Directrice Artistique, privilégie les espaces ouverts, débarrassés des codes du tertiaire, teintés de convivialité et d’humour. L’espace d’accueil devient vraiment accueillant, salon-salle à manger comme à la maison, le couloir prête ses murs pour exposer une actualité client traitée en mode arty. Le nouvel agencement permet toutes les configurations de travail : seul au téléphone dans les cabines téléphoniques, en équipe et en urgence dans la War Room, au calme à plusieurs dans la Silent Room, en réunion assis dans la salle Air ou debout dans la salle Icône, seul à son poste isolé dans l’Atelier ou bien seul à son poste mais rapproché dans l’effervescence du Labo… Il suffit de choisir et de réserver. Libre de bouger pour être libre de créer !

Introspection, Révolution, Extension…

En plus de bureaux qui leur ressemblent, l’espace sera un véritable labo d’application dans lequel les équipes Mobilitis pourront expérimenter des solutions qu’elles sauront par la suite adapter aux demandes de leurs clients. Les visiteurs pourront à leur tour se projeter dans cet espace vitrine grâce à l’échantillonnage grandeur nature d’idées neuves qui optimisent l’espace. La démonstration est faite qu’une surface repensée peut se déployer, décupler sa fonctionnalité, sans croître d’un mètre carré.


L'Oréal Eco OuestMOBILITIS ACCOMPAGNE L’OREAL DANS LA PRISE A BAIL DE 38 600 M² DANS L’IMMEUBLE ECOWEST

Paris, le 2 avril 2014 Mobilitis, société de conseil et services en immobilier d’entreprise indépendante, a accompagné L’Oréal (SA) dans la négociation de prise à bail en l’état futur d’achèvement de 38 600 m² au sein de l’immeuble Ecowest situé à Levallois-Perret. Des négociations, aux côté du cabinet d’avocats Gide, concrétisées hier par la signature d’un BEFA entre le leader mondial de la beauté et BNP Paribas Immobilier. Alexis Motte, Président de Mobilitis : «  Nous avons tout d’abord été missionnés par L’Oréal en 2013 afin de l’aider dans l’élaboration de son schéma directeur immobilier en Ile-de-France. Le groupe nous a ensuite renouvelé sa confiance en nous mandatant pour la recherche et la négociation de sa prise à bail d’environ 40 000m². Nous aurons le plaisir d’accompagner les équipes de  L’Oréal tout au long du projet, jusqu’à leur installation prévue en 2017. Cette signature démontre non seulement le professionnalisme de notre équipe  Conseil & Real Estate, mais aussi notre capacité à gérer des projets complexes.  Cette transaction s’inscrit dans les 150 000 m² de recherche que mène actuellement Mobilitis, qui négocie notamment deux autres projets majeurs : un premier de 30 000 m², un second de 45 000 m² en BEFA. »       Le Groupe Saur, société d’ingénierie spécialisée dans le traitement de l’eau, a fait appel à Mobilitis pour l’accompagner dans une réflexion immobilière portant sur ses implantations tertiaires en Ile-de-France. Les recommandations formulées par Mobilitis ont donné lieu à une rationalisation du volume de m² occupé, à travers le regroupement de plusieurs entités sur deux sites principaux à Issy-les-Moulineaux et Maurepas. Alexis Trochu, directeur du pôle Conseil et Stratégie : « La société Saur est installée depuis près de 20 ans dans les Yvelines autour de 2 sites principaux (env. 12 000 m²). Ils ont souhaité profiter de l’échéance du bail de leur siège social (8 000 m²) pour mener une réflexion immobilière, destinée à évaluer les conditions d’une rationalisation des surfaces occupées et d’une relocalisation en première couronne parisienne (boucle sud). Au terme d’un processus de mise en concurrence, Mobilitis a négocié pour le compte de Saur, un bail commercial portant sur une surface de l’ordre de 2 500 m², dans l’immeuble « Noda » récemment acquis par Primonial. Mobilitis accompagne également le groupe sur l’ensemble des aspects de son projet immobilier, notamment à travers la négociation des conditions de sortie de ses sites actuels et la réalisation des travaux d’aménagement et de rénovation des sites de Maurepas et d’Issy les Moulineaux. L’installation des équipes est prévue en juillet 2016 ».

On s'organise...


  1. Conseil & Stratégieconseil-strategie4

    Identifie l’ensemble des enjeux stratégiques, financiers, techniques et humains pour aider l’entreprise dans ses choix.


  2. Recherche & TransactionYL5-1301244

    Nous élaborons avec vous le cahier des charges détaillé de votre recherche, puis nous vous accompagnons pour la transaction et la négociation immobilière.


  3. Conception Réalisationconception-realisation

    Gérer, réaliser et suivre le projet. Nous mettons notre savoir-faire, et notre expérience multisectorielle à votre service.

  4. Conseil en Organisation et ChangementConseil en organisation et changement

    La modification de votre lieu et environnement de travail a des implications directes auprès de vos salariés.

  • Moon, mobilier

    Face aux nouvelles façons de penser l’aménagement, le mobilier s’avère un outil majeur pour recréer des espaces privés, jouer autrement sur les volumes et sortir de l’uniformité.

  • Contractant Général
    contractant2

    Choisir de réaliser ses travaux en contractant général, c’est faire le choix de la sécurité. Vous avez ainsi face à vous un interlocuteur unique et expérimenté qui vous garantit le respect du planning et une parfaite maîtrise des coûts.

ILS ONT TESTÉ POUR VOUS

grant thornton Accor_Hotels+accroche-CMJN Saint Gobain n&b Logo-XL-Group RTE-ConvertImage Sonovision HOPSCOTCH_globalprgroup_Noir N&B Afnic H&M laser MGLF - AFICOM Sanofi